Catalogue

Publié le par Louis Racine

Les commandes – cest gratuit – sont à adresser à louisracine@orange.fr (on peut aussi passer par la page Contact) ; seule condition : être abonné.e – cest gratuit aussi !

 
Catalogue

Deux cadavres dans une pièce verrouillée de l’intérieur. Le suspect : une réplique du Scribe accroupi. Mêlé malgré lui à cette mystérieuse affaire, Louis Racine saura-t-il en débrouiller les énigmes ?

 

Louis Racine, Le Sourire du Scribe, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Dire quil y en a qui courent pour le plaisir !

 

Louis Racine, Beau temps pour la vermine, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Qui croira que des documents de cette importance aient pu être aussi mal protégés ?

 

Louis Racine, Le Tube, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Rarement la Science avait été ainsi tenue en échec.

 

Louis Racine, La Pierre, roman, 224 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Chacun sa marionnette.

 

Louis Racine, Sauf, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

L’esprit de l’escalier se manifeste à la descente.

 

Louis Racine, Sauve, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

L’heure est venue de ramasser les cahiers.

 

Louis Racine, Apostille à Sauf & Sauve, 16 p.

À lire ici.

 

 

Catalogue

Il ne sera jamais que je naie pas été.

 

Louis Racine, Jadis éternel, roman, 160 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Il y a des gens qui prétendent ne jamais mentir ou mentir très mal (« Je ne saurais pas » : j’adore !), moi je mens par simple désir d’être cru.

 

Louis Racine,  Tous les pigeons s’appellent Norbert, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Vous vous baladez tranquillement sur le trottoir, et quelqu’un vient s’écraser à vos pieds.

 

Louis Racine,  Bakounine nest pas rentré, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, cest ici.

 

 

Catalogue

Et voilà, j’étais reparti dans ce labyrinthe où je ne savais pas sur quel Minotaure je pouvais tomber à tout instant.

En plus Thésée, à ma connaissance, se déplaçait sans béquilles.

 

Louis Racine,  Joue-moi encore, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, c’est ici.

 

 

Catalogue

Pauvre garçon, laddition !

 

Louis Racine,  Ça plus ça plus ça, roman, 256 p.

Pour lire la version feuilleton, c’est ici.

 

 

Catalogue

C’est triste à dire, mais une fois dehors je ne pensais plus qu’à ça. Ce n’est pas la maison qui était hantée, c’était moi. J’ai déjeuné comme d’habitude avec Samantha, et je n’ai pas pu m’empêcher de tout lui raconter de A à Z. Elle m’a contemplé un moment, puis elle a dit avec un petit sourire crispant :
« Tu n’as pas songé à faire une analyse ?
– Si, bien sûr. Je vais demander à un professionnel de sonder le mur et de poser une fenêtre. Enfin, peut-être.
– Non, je parle d’une psychanalyse. »
Je me suis braqué, forcément. Elle charriait. Le phénomène était bien réel, il avait été constaté par tout le monde.
« Oui, mais tout le monde n’a pas acheté la maison. »

 

Louis Racine, Le Pays profond, roman, 1. Le Pays profond, 96 p.

Pour lire la version feuilleton, c’est ici.

 

 

Catalogue

N’avais-je pas commis une terrible erreur en perçant ce mur ?

 

Louis Racine, Le Pays profond, roman, 2. L’Œil de Bathurst, 96 p.

Pour lire la version feuilleton, c’est ici.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article