Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Pays profond, 1

Le Pays profond, 1

« Houlà ! » En allumant le plafonnier, il a eu un mouvement de recul, et j’ai senti qu’il regrettait son exclamation comme une faute professionnelle. Plus encore que de m’avoir marché sur les pieds. Je l’avais suivi sans méfiance, habitué à ce qu’il me...

Lire la suite

Ça n’arrête pas

Ça n’arrête pas

Alan Bathurst, Le Pays profond Chères lectrices, chers lecteurs, en attendant septembre et le quatrième volet des aventures de Norbert , en attendant juin et une nouvelle salve de nouvelles inédites, je vous proposerai ici même, chaque lundi de printemps...

Lire la suite

Norbert, saison 4

Norbert, saison 4

Norbert sera-t-il papa ? Et Samba ? Pourquoi Piveteau est-il surnommé Chimène ? Géraldine Parmentier a-t-elle changé de visage ? Rolande trouvera-t-elle du travail ? Vous le saurez (peut-être) en lisant Ça plus ça plus ça Ici même , à partir du lundi...

Lire la suite

Joue-moi encore, épilogue

Joue-moi encore, épilogue

« Monsieur ? Ça va ? » Je me hisse péniblement sur un avant-bras, puis je retombe, et m’éclate la lèvre sur le trottoir. Je ne suis plus à ça près. Cette lampée de sang me fera mon petit-déjeuner. Avec un peu de poussière dedans. C’est toujours du solide....

Lire la suite

Joue-moi encore, 26

Joue-moi encore, 26

Je me suis tourné vers Paula. Elle arborait un de ses sourires. Celui-là, je ne l’avais pas souvent vu, heureusement. Il signifiait : indulgence apitoyée. Entre-temps le commissaire avait décroché. À ses premières répliques on a compris à qui elles s’adressaient,...

Lire la suite

Joue-moi encore, 25

Joue-moi encore, 25

J’étais dans une rage ! Non contents de s’interposer, les flics, avec leur discrétion toute professionnelle, avaient alerté notre cible. Pire, bien pire ! on était bloqués là alors que peut-être à Clichy se passaient des horreurs. Et je ne voyais pas...

Lire la suite

Joue-moi encore, 24

Joue-moi encore, 24

Ça venait du palier. Un cri à glacer le sang, suivi d’un gémissement plus flippant encore. On s’est précipités, mais avec ma jambe je me suis trouvé bon dernier, derrière Paméla, qui avait évidemment laissé son hôtesse ouvrir la porte, et Annette, que...

Lire la suite