Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Beau temps pour la vermine, 6

Beau temps pour la vermine, 6

4. Où les issues deviennent des impasses, et inversement. Ce n’était pas tellement cette vieille qu’il avait tuée, mais avec toutes ces bavures, une vraie recrudescence, Abderrahman s’attendait à tout instant à recevoir une balle malencontreuse. Voilà...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 5

Beau temps pour la vermine, 5

(Où les sauveurs deviennent persécuteurs.) C’est en glissant un franc dans la fente du téléphone qu’il comprit ce qui le gênait tant. À force de persévérance, il avait fini par trouver une cabine contenant encore un appareil en état d’usage et qui acceptait...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 4

Beau temps pour la vermine, 4

(Où le fugitif reçoit une aide miraculeuse, mais tout aussi fugitive.) Il vit, dans le miroir, l’étroit entrebâillement de la porte, et, au-delà, le comptoir, où le jambonneau gesticulait sans bruit, comme pour lui seul. Cette scène muette l’inquiéta,...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 3

Beau temps pour la vermine, 3

2. Où le fugitif reçoit une aide miraculeuse, mais tout aussi fugitive. Il courut pendant une demi-heure. De temps en temps il se retournait. Mais personne ne le suivait. Il courait seul avec son crime à jamais transformé en remords. Le trottoir semblait...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 2

Beau temps pour la vermine, 2

(Où l’on fait la connaissance d’Abderrahman, d’Ali et de quelques autres.) – Tu reprends un jaune ? proposa Jamel. Il n’hésita guère. – Oui, je m’en fous. – Tu te tracasses pour ton copain ? Il n’a sans doute rien fait. – C’est pas mon copain. Ils se...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 1

Beau temps pour la vermine, 1

à P. 1. Où l’on fait la connaissance d’Abderrahman, d’Ali et de quelques autres. Il exagérait, Majid. Un prénom discutable d’ailleurs. Les parents avaient eu tort. Une des épithètes de Dieu ! Mohammed, Ali, voilà de bons prénoms. C’est comme ça qu’Ali...

Lire la suite

Le polar de l'été

Le polar de l'été

Saïd Aouita à Séoul en 1988. Chers Amis du Racine Club, j’ai décidé, pour accompagner tout votre été, de republier ici Beau temps pour la vermine en quarante-sept épisodes, un tous les deux jours. Rendez-vous dès demain : c’est le solstice ! Bien à vous,...

Lire la suite

Philosophie

Philosophie

Merci à Florence White. Chers Amis du Racine Club, pour vous aider à méditer sur la condition des vivants et autres thèmes fugitivement abordés dans Jadis éternel , je vous offre ce tableau dont le sujet comme la composition m’ont paru intéressants. À...

Lire la suite

1 2 > >>