Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Beau temps pour la vermine, 21

Beau temps pour la vermine, 21

(Où l’on apprend enfin des nouvelles de Clotilde.) Abderrahman s’impatientait, évidemment, mais aussi il se rendait compte que Théo avait du mal à parler, et ça lui fit craindre le pire. – J’ai préféré venir, commença-t-il enfin, surtout qu’au téléphone...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 20

Beau temps pour la vermine, 20

(Où l’on apprend enfin des nouvelles de Clotilde.) Abderrahman demanda et obtint la permission de téléphoner. Mais l’appareil se trouvait dans le magasin, près de la caisse, et, malgré tous leurs efforts pour paraître discrets, la présence des deux frères...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 19

Beau temps pour la vermine, 19

10. Où l’on apprend enfin des nouvelles de Clotilde. Toi qui déplorais de ne pouvoir sortir, Abderrahman, te voilà proprement enfermé dehors. Certes la position est inconfortable, l’odeur de graillon presque plus nauséabonde que celle des poubelles dans...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 18

Beau temps pour la vermine, 18

(Où Abderrahman fait l’expérience du vide.) Que faire ? se désolait Abderrahman. L’autre était armé, probablement. Mais lui ? On n’arrête pas un tel adversaire avec un coupe-frites et un fusil de fantasia. L’ascenseur continuait à monter, saluant chaque...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 17

Beau temps pour la vermine, 17

(Où Abderrahman fait l’expérience du vide.) Ali vint s’asseoir près de lui sur le canapé. – J’ai des nouvelles, dit-il d’un ton plus habituel. Es-tu en mesure de les entendre ? – Oui, Ali. Excuse-moi encore. – Ne t’occupe pas de moi. Pense plutôt à Clotilde....

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 16

Beau temps pour la vermine, 16

9. Où Abderrahman fait l’expérience du vide. Samir et Chantal partirent de bonne heure. Il ne pleuvait plus. Le ciel était bleu ciel, sans nuages. Il faisait frais. Abderrahman avait réussi à manger une tartine au petit déjeuner. Chantal n’avait pas eu...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 15

Beau temps pour la vermine, 15

(Où la température monte de quelques degrés.) Il happa ses béquilles, se dressa de toute sa hauteur, finit quand même sa bière, et écouta. Toujours des froissements à côté, comme des invitations, mais non, puisqu’il avait décidé de résister. Il s’approcha...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 14

Beau temps pour la vermine, 14

8. Où la température monte de quelques degrés. Chez les Yaziri, le temps passait avec une lenteur désespérante, s’écoulait goutte à goutte entre le canapé saumon et la table de travertin, au centre du triangle que formaient le petit réfrigérateur, le...

Lire la suite

Beau temps pour la vermine, 13

Beau temps pour la vermine, 13

(Où Abderrahman change de résidence.) – Au fait, Abderrahman, avait-il demandé, tu es sûr que ce Zaki ne savait rien ? – On devait simplement se retrouver chez lui. Ali avait insisté. – Il ne savait rien ? – Il savait que nous allions cambrioler une vieille....

Lire la suite

1 2 > >>