Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Sourire du Scribe, 62

Le Sourire du Scribe, 62

9. Décidément remis de son hépatite, Bouyou introduisit aux Sycomores une savoureuse innovation. Le matin, il déjeunait d’œufs brouillés, de saucisses, et de ce que les Américains appellent french toasts, des tranches de pain de mie frais façon pain perdu....

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 61

Le Sourire du Scribe, 61

– Alors ? dit-elle. – C’est intéressant. Surtout le trait final. Vous avez d’autres textes dans ce genre ? – Bien sûr. Elle saisit le volume, faisant habilement glisser mes notes sur le bureau. Je m’empressai de les enfouir sous ma chemise. – Tenez, si...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 60

Le Sourire du Scribe, 60

Le dîner s’achevait. L’esprit en déroute, j’étais résolu à monter vite me coucher. Dormir, enfin ! Mais Estelle contraria ce projet. À peine avions-nous quitté la table qu’elle me dit en confidence, pas assez bas toutefois pour n’être entendue que de...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 59

Le Sourire du Scribe, 59

– Au revoir, me dit René, qui tenait l’alcool aussi bien que son père. Baroncle me raccompagna. Dans l’entrée, je remarquai une bibliothèque pleine de romans policiers. – Vous avez là une belle collection. – Oh ! ça, c’est rien. Il y en a le double dans...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 58

Le Sourire du Scribe, 58

– Vous appelez ça un détail ! m’écriai-je. Son sourire crispé m’agaçait. – C’est que j’ai été trompé par la manière dont Georges présentait les choses. Pour lui, c’était une bonne blague, vous comprenez ? Il prétendait avoir rencontré Blanche une photo...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 57

Le Sourire du Scribe, 57

– Pourquoi me montrez-vous ça à moi, et pas à Rohon ? – Vous ne lui cachez rien, vous ? – C’est-à-dire ? – Je ne sais pas, j’ai cru sentir une certaine tension dans vos rapports. Et le commissaire lui aussi vous bat froid. Vous êtes pourtant de vieux...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 56

Le Sourire du Scribe, 56

8. Bouyou et Rohon s’en allèrent ; mais le beau-frère d’Ursule dînerait et passerait la nuit aux Sycomores. – Volubile, ce petit Rohon, ricana Georges après leur départ. – Oui, dit Daniel, il n’a pas desserré les dents. – Oh ! mais si ; il a fait honneur...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 55

Le Sourire du Scribe, 55

Une image s’imposa brusquement à mon esprit, celle d’un étau se refermant autour de moi. Levant les yeux en entendant prononcer mon nom, je vis Bouyou qui m’observait d’un air bizarre. Il m’avait plusieurs fois mis en garde, sans préciser la nature du...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 54

Le Sourire du Scribe, 54

Tout en se laissant resservir, Bouyou prit la parole : – Louis me semble fatigué. Il doit manquer de sommeil. C’est très important de dormir. Moi, je dors beaucoup. Neuf heures par nuit au moins. Ça vous étonne, hein ? On croit souvent que les flics n’ont...

Lire la suite

Le Sourire du Scribe, 53

Le Sourire du Scribe, 53

Naturellement, on parla de la mésaventure de Jacques, mais, souriant à travers ses pansements, le poète déclara être rentré un peu éméché ; quant à moi, je gardai d’autant plus volontiers le silence que j’avais l’esprit ailleurs. On changea de sujet....

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>