Le Sourire du Scribe, 87

Publié le par Louis Racine

Le Sourire du Scribe, 87

– C’est là qu’avec Ursule vous lui donnez la chasse.

– Vainement, puisqu’il a déjà quitté la route pour l’étroit sentier qui longe la haie. Il retraverse le bois, cache le vélo dans des fourrés, se débarrasse de son déguisement et, pour se créer des témoins,  va frapper chez les Ricoud, dont la réaction répond à son attente. Puis il retourne sur la route, et s’apprête à arrêter la première voiture qui passera. Surviennent les Mouzon, en avance.

– Et voilà son alibi renforcé.

– Le fait est qu’ils ont tout gobé. C’est comme le lendemain matin, quand Estelle et moi avons vu Jacques rentrer sur le vélo de Dumuids. Pas une seconde je n’aurais imaginé qu’il était allé le récupérer à l’autre bout du sentier. Le déguisement, il a dû le rapporter discrètement dans sa chambre plus tard, quand il n’a plus eu à craindre de perquisition. Je ne sais pas s’il n’a pas pu ou pas voulu le détruire, mais en tout cas il l’avait sous la main, et il s’en est servi le jour où il a essayé de nous tuer.

« Tu vois la puissance d’imagination du type ? et surtout ce sens maniaque du détail – au service du mal. Je repense au faux attentat dans le garage : une prouesse technique, une improvisation pourtant ! Il arrive, m’aperçoit à ma fenêtre, voit celle de Georges éclairée. Il exploite la situation. Il endosse un vieux pardessus qui traîne par là, et joue le rôle du fuyard. Puis il revient s’allonger sur le ciment, après s’être volontairement cogné le visage contre un pare-chocs. Quel était son but ? Se disculper ? Nous tester ? S’amuser à nos dépens ? Les trois à la fois ? En tout cas je suis tombé dans le panneau, comme Georges.

– Ce pauvre Georges, que tu prenais pour un satyre !

– C’est toi qui m’as mis en garde contre les habitants des Sycomores. Et Georges avait un comportement pour le moins bizarre.

– Avec toi ? Normal, tu l’intéressais beaucoup.

– Que veux-tu dire ?

– Rien de plus.

– Georges était surtout prévisible. Et, malgré les apparences, influençable. Il se peut que Jacques l’ait manipulé, l’ait poussé à me suspecter, mais ce n’était sûrement pas nécessaire. Pendant que nous menions nos recherches, Estelle et moi, Jacques était dans sa chambre, voisine de celle des Mouzon. Il nous a entendus, et s’est affolé. Il avait déjà surpris des bribes de ma conversation avec Ursule, quand nous parlions de la petite Moineau, que j’avais aperçue chez Jablonski. Pas question de nous laisser interviewer sa mère : elle risquait, par d’éventuelles révélations, de nous mettre sur la piste d’un maître-chanteur, et le cercle se rétrécissait autour de lui.

« Il est donc sorti, a chargé le vélo d’Estelle dans la Mercedes, et s’est tapi à l’arrière, sachant que Georges voudrait nous suivre. C’est ce qui est arrivé. Georges est monté à bord, Jacques l’a assommé et, à nouveau déguisé, a pris le volant. Plus tard, il est rentré à vélo, après avoir balancé la voiture dans l’étang, glaces baissées, Georges jouant malgré lui le rôle du barbu. Au passage, il a réglé son compte à la mère Moineau. Elle ne s’est pas méfiée de lui ; ou elle n’a même pas vu son agresseur. De toute façon, comme tu disais, elle était peu capable de se défendre.

– Puis il est rentré se suicider.

– Du cinéma ! Claire se gave de médicaments avant le dîner. Il lui a fauché ses somnifères. Elle s’alarmerait de leur disparition et les chercherait à coup sûr chez lui, qui les lui chipait volontiers. Il a juste absorbé quelques comprimés au dernier moment ; et il pouvait compter sur le sang-froid d’Ursule. Quel alibi ! Comment aurait-il pu nous poursuivre, alors qu’il se mourait dans sa chambre ?

 

(À suivre.)

Accès direct aux épisodes :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39
40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52
53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65
66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78
79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91

Publié dans Le Sourire du Scribe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article